Actualités

Regards croisés sur l’autoédition avec IDBOOX

plage-generique.jpg

Sur Kobo Writing Life, nous avons à cœur de présenter les initiatives positives en faveur des auteurs autoédités. Cela tombe très bien ! L’été est enfin là, avec une belle idée lancée par le site IDBOOX : l’#ETEdesindés. Pour en savoir plus, nous avons interrogé Elizabeth Sutton sur la genèse de cette opération destinée à mettre en avant les auteurs indépendants durant tout l’été. C’est ainsi l’occasion d’une publication croisée entre deux sites qui œuvrent à la reconnaissance des auteurs autoédités via les actions #ETEdesindés sur IDBOOX et Portraits d’écrivains sur Kobo Writing Life.

Elizabeth Sutton est la co-fondatrice  d’IDBOOX.com, site d’information sur l’actualité du livre numérique, des tablettes, des liseuses, des smartphones et structure de conseil à la pointe des meilleures pratiques de l’édition. Elle est également consultante indépendante en édition numérique auprès des professionnels du livre, elle accompagne les auteurs indépendants, les éditeurs, les bibliothèques… Elle a co-écrit avec Marie-Laure Cahier Publier son livre à l’ère numérique aux Editions Eyrolles en 2016.

dedicace eyrolles.jpg

Pourquoi avoir lancé l’#ETEdesindés sur IDBOOX ?

Il s’est passé beaucoup de choses autour de l’autoédition en France depuis quelques mois et nous avions envie de faire un focus spécial pour donner la parole aux auteurs indés, les mettre en lumière et leur donner un coup de pouce. IDBOOX existe depuis presque 6 ans et depuis le lancement nous nous intéressons au sujet de l’autoédition. Nous avons une rubrique dédiée et nous chroniquons souvent des livres autoédités, le sujet est passionnant et nous voulions mettre en place ce rendez-vous afin de permettre à un large public de découvrir ces nouveaux talents !

Ces témoignages sont à lire, et à partager avec un hashtag dédié #ETEdesindés et nous espérons que les lecteurs auront envie de se dire : « tiens si je téléchargeais ce livre »

Comment s’est opérée la sélection, sur quels critères ?

De façon très simple, nous avons lancé un appel sur Facebook, nous ne voulions pas parler uniquement des auteurs que nous connaissions, les candidats se sont manifestés et les premiers à répondre ont été sélectionnés. Il y avait quelques mini conditions : nous suivre sur Twitter, liker notre page Facebook et relayer les témoignages des autres auteurs.

Au départ, nous voulions publier un témoignage par semaine mais face à la demande, nous avons sommes passés à deux par semaine. Malheureusement nous avons dû refuser des auteurs car notre planning est plein.

Ce RDV a-t-il vocation à se pérenniser, à l’identique ou à travers des initiatives similaires ? Comment contribuer à installer les auteurs indépendants dans le paysage ?

Pour le moment non, mais bien entendu, nos chroniques dans l’espace Salon de lecture d’IDBOOX sur des livres autoédités continuent et nous poursuivons notre rubrique sur le sujet en général.

C’est le côté exceptionnel qui rend le challenge intéressant et nous voyons que ça prend bien. Nous réfléchissons à des choses et il y aura du nouveau sur IDBOOX bientôt.

Vous êtes engagée dans l’autoédition de longue date, particulièrement depuis la publication du livre que vous avez coécrit avec Marie-Laure Cahier et autoédité en numérique : Publier son livre à l’ère numérique. Quelle est votre vision de l’autoédition à l’heure actuelle ? Comment envisagez-vous son évolution à moyen terme ?

Je pense que l’autoédition est en train de s’installer dans le paysage éditorial, j’irais même plus loin, je pense que l’autoédition commence, en France, à faire partie de l’industrie du livre.

Les éditeurs ont bien compris qu’il se passait quelque chose et les auteurs se professionnalisent de plus en plus.

Concernant l’évolution, je pense que la publication indépendante va continuer de progresser avec un CA qui va augmenter. Plus les livres seront de qualité, plus ils convaincront les lecteurs !

Mais il manque beaucoup d’indicateurs aujourd’hui : le nombre de livres publiés par les indés, le nombre d’auteurs, les chiffres de ventes, etc. et j’en profite pour lancer un appel, je pense qu’il faudrait lancer un observatoire de l’autoédition en France, si certains s’en sentent capables, on pourrait peut-être monter quelque chose de pro et à forte valeur ajoutée.


Vous aimez les initiatives faisant la part belle aux auteurs indépendants ? Découvrez sans plus tarder les coulisses des portraits d’écrivains du blog Kobo Writing Life, à l’honneur sur IDBOOX.

Portraits ecrivains

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s