De l'art d'écrire

En tête-à-tête avec Aude Réco

Toutes les deux semaines, des auteurs Kobo Writing Life vont se prêter au jeu des questions / réponses et seront mis à l’honneur sur le blog. Vous aurez ainsi l’opportunité d’en savoir un peu plus sur leur goût pour l’écriture et leurs influences. Les auteurs n’hésiteront pas à partager des conseils et astuces pour celles et ceux qui souhaitent se lancer dans l’aventure de l’autoédition ou qui hésitent encore.

Portraits d'écrivains

Aujourd’hui, nous rencontrons Aude Réco, auteure au goût prononcé pour l’onirique et le fantastique, inspirée par ses lectures de Jules Verne.

Quand avez-vous découvert votre passion pour l’écriture ? Y a-t-il un livre en particulier qui vous a donné l’envie d’écrire ?

ar_1_bisJe ne l’ai jamais vraiment découverte. Quand j’ai remarqué que je passais plus de temps à écrire qu’à faire autre chose, j’ai compris.

Quel est l’écrivain qui vous a le plus inspiré ?

Indubitablement, Jules Verne ! Par sa capacité à transporter le(la) lecteur(trice) loin, très loin. La preuve : il m’a emmenée sur la Lune, au centre de la Terre et sous les mers sans jamais bouger de mon siège !

Quel est le meilleur conseil que vous ayez reçu en tant qu’écrivain ?

D’apprendre à éprouver mes limites. En effet, les capacités des uns ne représentent pas celles des autres. En ce sens, il est important de tester diverses manières de procéder, d’expérimenter. Moi-même, je conseille toujours de ne pas suivre à la lettre ce que j’écris sur le blog, car l’important est d’essayer et de prendre ses marques.

Où puisez-vous l’inspiration ?

Partout et n’importe où à la fois. Des idées me viennent tous les jours, à moi de voir si elles sont viables ou non. Je ne note rien et quand un projet se concrétise, c’est à ce moment là que je commence à gribouiller dans mon carnet.

Où écrivez-vous habituellement ?

Dans mon bureau.

Qu’est-ce qui vous a conduit à l’autoédition ?

L’envie de tout gérer, sûrement. Choisir ma couverture, planifier, mettre au point la promotion, partager le projet avec les autres et guetter leur réaction. Il y a plus de proximité avec les lecteurs avec l’autoédition, je trouve.

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à un auteur qui souhaite se lancer dans l’aventure de l’autoédition ?

Surtout bien se renseigner avant sur ce qu’est vraiment l’autoédition. Il ne s’agit pas seulement de choisir un autre mode de publication, encore faut-il l’assumer et se sentir prêt(e) à revêtir toutes les casquettes. Et vouloir apprendre, aussi. Ce n’est pas facile tous les jours, mais quand on arrive à attiser la curiosité/l’intérêt des lecteurs, là, ça devient franchement intéressant.

Sur quel projet travaillez-vous en ce moment ?

Un roman de fantasy YA. Je tâtonne encore un peu en fantasy (j’en lis plus que je n’en écris), mais la trame de ce roman totalement imprévu me plaît bien. Il s’agit surtout d’un cheminement personnel pour l’un de mes deux personnages principaux, une façon de reconsidérer son existence et ce qu’il est.

En parallèle, je m’occupe de la sortie de ma série de romance gourmande Romance, livres et gourmandise (saison 1), dont les deux premiers épisodes sont déjà disponibles.

Avez-vous en tête un objectif que vous souhaitez atteindre mais que vous n’avez pas encore accompli ?

Impossible à dire comme ça puisque je me pose des objectifs à l’année. Pour 2016, les projets avancent du mieux possible, mais 2017 s’annonce déjà corsée. Réussir à boucler 2017, voilà, ça ferait un chouette objectif.

Quelle est votre lecture du moment ? Votre genre favori ?  

Je viens de finir Alice au Pays des Merveilles, illustré par Benjamin Lacombe. J’aime beaucoup ce genre de romans avec une part onirique, un peu comme Peter Pan. Globalement, je lis surtout du fantastique. J’aime à penser qu’il y a une part plus terre à terre avec le fantastique par rapport, par exemple, à la fantasy. Je me sens plus proche des personnages et des lieux, un peu comme si l’histoire pouvait arriver à n’importe qui (eh oui, croiser un dragon n’arrive pas tous les jours !)

Un dernier mot pour la route ?

Souhaitez-moi d’avoir le temps d’écrire tout ce qui me passe par la tête, mais est-ce que j’y parviendrai ? Honnêtement, je crois que non, mais ça fait partie du jeu : savoir gérer ce qu’on considère comme des priorités et ne pas regretter ce que l’on n’a pas (encore) eu l’occasion de produire.


L’interview d’Aude Réco vous a donné envie de découvrir sa plume ? Plongez-vous sans tarder dans son roman Cœur sommeil.

Cœur+sommeil

À la fin du XIXe siècle, Judith Mill, une jeune femme muette et souffrant de fatigue chronique, emménage avec ses parents à Mill’s manor, sur la lande irlandaise, loin du tumulte de Londres. Mill’s manor et ses falaises, son paysage apaisant… et ses curieux phénomènes. Des pleurs retentissent régulièrement dans le manoir et une silhouette vaporeuse en arpente certains couloirs. Judith a peur. Peur de ne trouver aucune aide, peur des cauchemars qui l’assaillent et dans lesquels on l’attaque.
Et que dire du mystérieux Griffin Bennett, son voisin aux airs de parfait gentleman, dont elle se méfie pourtant ? Que note-t-il dans ses innombrables carnets ? Quelle est la forme lumineuse qui apparaît quelquefois derrière lui ? Surtout, pourquoi Judith a-t-elle le sentiment de déjà le connaître ?

>> Coeur sommeil <<

2 réponses »

    • Bonjour et merci pour votre intérêt pour Kobo Writing Life.
      Les portraits d’écrivains sur le blog présentent les auteurs indépendants qui publient leurs livres sur la plateforme d’autoédition Kobo Writing Life. Si c’est votre cas, vous pouvez nous contacter à l’adresse writinglife@kobo.com en vous présentant en quelques lignes et en spécifiant que vous êtes intéressée par une interview pour le blog. Votre demande sera transmise à l’équipe en charge du blog qui l’étudiera avant de revenir vers vous.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s