De l'art d'écrire

Écrire un roman : les 7 étapes incontournables

Ça y est ! Vous êtes prêt.e à vous lancer dans l’écriture d’un roman. Mais, avant d’emprunter cette route, à la fois superbe et sinueuse, vous avez besoin d’ultimes conseils. Des conseils clés sur lesquels vous appuyer tout au long du chemin. En voici sept pour construire votre roman et aller au bout de votre histoire.

1. Préparez votre roman

Mieux vaut se lancer dans l’écriture en ayant une idée assez claire de ce que vous allez écrire, des chemins que vous allez emprunter, de la nature de votre roman et de la fin que vous offrirez à votre histoire.

Prenez donc le temps de mettre à plat votre récit, d’en détailler les scènes, les parties, les temps forts. Ce travail vous donnera une direction assez précise et vous servira de boussole dans les moments de doute.

Articles à consulter : « Élaborer son plan » et « Connaître et maîtriser la structure narrative ».

2. Soignez vos premières pages

Les premiers mots, les premières phrases, les premières pages… voilà autant de points de départ à ne surtout pas négliger. Pour bien écrire le début de votre roman, vous devez comprendre son rôle. Ce n’est pas seulement le démarrage d’une histoire qui doit entraîner le lecteur jusqu’au bout, c’est aussi un moment clé du récit et ceux qui vous lisent doivent le comprendre immédiatement. 

Posez-vous les bonnes questions : « Mon premier chapitre est-il vraiment accrocheur ? » ; « Puis-je faire mieux ? » ; « Comment ? » ; « Quel est le rôle de ma première scène ? ».

Attrapez vos lecteurs dès le début et faites en sorte de garder leur attention jusqu’à la fin. Mais quoi qu’il en soit, ne restez pas bloqué.e sur un incipit qui ne vous satisfait pas complètement. Vous pourrez le peaufiner voire le réécrire complètement une fois votre roman terminé. 

Article à consulter : « Réussir son incipit ».

3. Travaillez votre style

L’écrivain.e est avant tout un.e lecteur.trice compulsif.ve. Soyez donc actif.ve pendant vos lectures. Étudiez les textes des auteurs.trices que vous admirez, comprenez la façon dont ils et elles bâtissent des récits qui vous captivent et inspirez-vous de leurs manières de faire. Au fil du temps, vous intègrerez ces mécanismes et trouverez votre propre voix en les utilisant. 

Plus vous vous exercerez et plus votre style s’imposera pour devenir un souffle naturel que vos lecteurs reconnaîtront dès les premières pages. 

Articles à consulter : « Trouver son style »« Les dialogues » et « Le point de vue »

4. Maintenez votre ambiance

C’est l’ambiance que vous créez dès le début de votre roman qui va retenir les lecteurs. C’est cette même ambiance qui va leur donner envie de revenir encore et encore vers votre histoire. 

Pour cela, faites attention aux détails distillés çà et là dans vos scènes. Choisissez-les avec soin, de sorte qu’ils soient marquants. Faites notamment appel aux cinq sens pour immerger le lecteur dans une atmosphère qui lui procurera une expérience inoubliable. Votre roman se fera d’autant plus efficace et impactant qu’il imprimera des scènes mémorables dans l’esprit des lecteurs.

Article à consulter : « Les descriptions ».

5. Construisez des personnages forts

Un roman, c’est une histoire emmenée par des personnages. Ils ont une vie, un caractère, des particularités, une face cachée, un langage propre, etc., et le lecteur est friand de tous ces détails. Vous devez tout connaître de vos personnages, principaux comme secondaires, mais vous ne devez pas tout dire d’eux. Sachez distiller ce qu’il faut d’informations au bon moment du récit. Cela leur donnera une épaisseur certaine, les ancrera dans l’esprit du lecteur, et laissera ce dernier dans l’attente d’en savoir toujours plus. Ainsi, petit à petit, celles et ceux qui vous lisent pourront s’identifier à certains personnages et, au contraire, en rejeter d’autres. 

Faites donc une fiche pour chacun de vos personnages et mettez-y un maximum d’informations. Cela vous permettra de mener vos personnages au bout de leurs possibilités et, ainsi, une fois votre roman terminé, de donner une réponse positive à cette question : « Chaque personnage important est-il parvenu au bout de son arc transformationnel ? ».

Article à consulter : « Comment créer un bon personnage ? »

6. Bâtissez une fin à la hauteur

Bien terminer un roman est aussi capital que de bien le commencer. Que vous optiez pour une fin ouverte ou pour une fin fermée, vous vous devez d’offrir à vos lecteurs un final qui soit à la hauteur, qui ne soit pas baclé et qui reste crédible, en accord avec l’évolution du roman. 

7. Relisez-vous !

Vous avez terminé ? Bravo ! Vous êtes allé.e au bout de votre idée et vous avez mené votre récit à sa fin. C’est magnifique ! Maintenant commence le travail de relecture/réécriture. Sachez-le tout de suite, c’est aussi long et sinueux que l’étape d’écriture. 

Commencez par laisser reposer votre texte : oubliez-le pendant quelques semaines. Quand vous y reviendrez, votre œil sera neuf, vous saurez couper, supprimer, réécrire, étoffer votre récit. 

Vous pouvez également faire appel à un.e ou plusieurs bêta-lecteurs.trices, qui auront un regard de spécialiste. Les bêta-lecteurs sont le plus souvent des critiques littéraires ou des auteurs à l’œil aiguisé, qui vont pouvoir vous aider à améliorer votre texte, à traquer vos incohérences, les faiblesses de votre récit. Ils vous épauleront pour arriver à la version finale la plus aboutie. 

Quelques mots pour conclure

Ces sept points ne garantissent pas que vous écrirez un roman extraordinaire que les lecteurs s’arracheront, mais, ce qui est sûr, c’est qu’ils vous serviront au fil du (long) chemin d’écriture et vous éviteront de vous engager dans des impasses qui feraient dévier votre histoire.


Assmaâ Rakho-Mom est écrivaine, podcasteuse, chroniqueuse littéraire et boulimique de livres. Elle aime par-dessus tout écrire, raconter des histoires, mettre en scène des récits. Le faire sur divers supports, via différents canaux, et avec des styles variés la stimule grandement. Assmâa Rakho-Mom a été journaliste, correctrice, directrice de collection dans l’édition, chroniqueuse littéraire, avant d’arrêter ces activités pour se consacrer à l’écriture. En parallèle, elle a développé Bookapax, un compte Instagram dédié au livre et à l’écriture, puis un podcast littéraire, leBookapax Podcast. Elle est l’autrice de trois romans : Les cellules de la galère,  Le fils de Zahwa et Un territoire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.