Actualités

5 raisons d’inscrire vos titres à Kobo Plus

Après le succès rencontré aux Pays-Bas et en Belgique par Kobo Plus, Rakuten Kobo vient d’annoncer le lancement de son programme d’abonnement au Canada. Une nouvelle qui était attendue par de nombreux auteurs indépendants, aussi bien anglo-saxons que francophones. Pour mémoire, Kobo Plus est une offre d’abonnement « all-you-can-read » qui a d’abord été lancée aux Pays-Bas et en Belgique en 2017.  Les abonnés payent un forfait mensuel leur donnant accès à la lecture illimitée de livres du catalogue tant qu’ils participent au programme. Les auteurs et les éditeurs sont payés sur un modèle de répartition du revenu (« revenue share model ») dont le détail est expliqué à cette adresse.

Si vos titres sont déjà inscrits au programme Kobo Plus, vous n’avez rien de plus à faire. Vos ouvrages sont disponibles aux abonnés Kobo Plus dans les territoires où le programme est accessible. En revanche, si vous n’avez pas encore inscrit vos titres dans Kobo Plus, voici quelques bonnes raisons pour le faire sans plus tarder !

Capture d’écran 2020-07-17 à 14.22.57

1. Conquérir un nouveau lectorat

Les retours d’expérience aux Pays-Bas et en Belgique tendent à montrer que l’abonné à un programme d’abonnement de lecture numérique a un profil différent de l’acheteur de livres numériques à la carte. L’abonnement est en effet une option intéressante pour les lectrices et lecteurs voraces qui veulent absolument lire une série entière en un week-end. De ce fait, c’est l’occasion pour les autrices et auteurs de rendre leurs titres disponibles à une plus large audience, en commençant par les titres du fonds.

2. Aucune exclusivité requise

Contrairement à d’autres offres d’abonnement, Kobo Plus ne requiert aucune exclusivité. L’exclusivité n’a jamais fait – et ne fera jamais – partie de l’ADN de Kobo. Notre but est au contraire de redonner le pouvoir aux auteurs afin qu’ils puissent gérer leur carrière de manière libre et autonome, en décidant notamment de la manière dont ils souhaitent vendre leurs livres.

3. Aucun impératif de durée

Bien que nous encouragions les auteurs à laisser leurs titres au minimum quelques mois dans Kobo Plus pour en voir les résultats, nous savons que les auteurs aiment tester et expérimenter les différentes options qui sont à leur disposition. C’est la raison pour laquelle nous avons supprimé le critère initial de durée minimum dans le programme. Ce qui laisse ainsi les auteu.rice.s libres d’inclure l’ensemble de leur catalogue, ou seulement les titres du fonds, ou encore uniquement les premiers tomes de leurs séries, et de voir ce qui marche le mieux pour leurs titres.

4. Libre choix dans les titres inscrits à Kobo Plus

Pour l’équipe Kobo Writing Life, il est essentiel de permettre aux auteurs indépendants de faire leur choix stratégiques en connaissance de cause. Il est ainsi possible d’inscrire autant de titres que souhaité dans le programme, aussi bien un grand nombre qu’un petit nombre de titres.

5. Davantage de revenus, moins de soucis !

Comme expliqué précédemment, le lecteur Kobo Plus est différent du lecteur achetant à l’acte. Les données de ventes en Belgique et aux Pays-Bas tendent à montrer que l’inclusion des titres dans Kobo Plus aurait un impact positif sur les ventes à l’unité. Les éditeurs et les auteurs inscrits au programme d’abonnement de Kobo vendent en général davantage de titres en téléchargement et ils touchent également des revenus d’abonnement plus élevés.

En conclusion, Kobo Plus est un excellent moyen de revitaliser les titres du fonds, de générer des revenus supplémentaires et d’atteindre de nouveaux lecteurs. Si vous avez encore des interrogations, faites-nous en part dans les commentaires ou par email à l’adresse writinglife@kobo.com.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.