Actualités

Au boudoir écarlate, le RDV des fans de romance

Au boudoir écarlate est un blog incontournable du monde de la romance. Dans le cadre de notre série dédiée à la romance et au Prix de la Meilleure Romance, nous avons rencontré Karen Harroch, lectrice et blogueuse passionnée. 💖

Au boudoir écarlate - Karen

Tu es membre du jury depuis le début de la création du Prix. Pourquoi est-il si important pour toi de défendre la romance ?

La romance est un genre déprécié et décrié alors même qu’il y a toujours de plus en plus d’auteurs, de lecteurs, et que l’offre se multiplie. C’est important de montrer que la romance n’est qu’un type d’intrigue et que, comme tout genre littéraire, il comporte de véritables merveilles, d’incroyables plumes. De montrer également que c’est un genre très diversifié qui offre un éventail extrêmement large aux lecteurs.

                                                                    💞 💞 💞

Pour l’édition 2019, nous avons demandé aux participants d’écrire une romance contemporaine. As-tu un type de romance préféré ?

Je lis quasiment tous les types de romance, mais je dois en effet avouer que certains ont ma préférence, à commencer par la romance historique, la romance paranormale et le Young Adult (la magie des découvertes et des premières fois). Toutefois, ces dernières années, le genre que j’ai vraiment dévoré et dont je ne me lasse pas, c’est la romance m/m (male to male), gay, entre deux hommes, qui elle-même offre un panel très large avec les différents sous-genres de la romance « classique » (m/f) et donc une véritable variété.

                                                                    💞 💞 💞

Pour toi, quels sont les ingrédients d’une bonne romance ? Quels seraient tes conseils en tant que blogueuse experte ?

Une bonne romance, c’est la combinaison de plusieurs facteurs :

  • une belle écriture, fluide et évocatrice ;
  • des personnages charismatiques et qui suscitent des réactions – aussi bien positives que négatives – chez le lecteur ;
  • une intrigue qui tient la route (l’originalité est un plus mais clairement pas une condition sine qua non à mon sens) ;
  • des émotions palpables.

Il convient aussi peut-être de rappeler (au vu de ce qui a pu être envoyé au jury les années précédentes) qu’il y a deux règles INDISPENSABLES dans une romance :

  • Un happy end. La fin heureuse pour le couple n’est pas un élément d’intrigue en option, c’est une obligation !
  • Dans une romance, ce qui doit venir en premier plan c’est l’intrigue amoureuse, contrairement par exemple à une chick-lit où la romance n’est qu’un des éléments des aventures qui arrivent à l’héroïne.

Et malgré ces « contraintes », même si on sait que les deux héros finiront obligatoirement ensemble, on sait qu’on ne s’ennuiera pas, qu’on peut être stressé alors même qu’on sait que cela s’arrangera. Ce qui importe, ce n’est pas la fin mais les moyens d’y parvenir. Et ces moyens se multiplient à l’infini. Aux auteurs de les trouver et de parvenir à les combiner parfaitement…


N’hésitez pas à faire un tour sur le site du Boudoir écarlate : vous y rencontrerez une communauté de fans avides de partager leurs lectures passionnées !

 

Enregistrer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.