Actualités

L’édition 2018 de Quais du polar : un festival riche en frissons !

IMG_4581

Pour la seconde année consécutive, Kobo by Fnac était présent à Quais du Polar en tant que partenaire de l’événement : une occasion unique pour Kobo Writing Life de mettre l’autoédition à l’honneur, avec l’audiobook en guest star.

A l’instar de l’actualité du festival, le programme concocté par KWL était riche en événements : masterclass avec Cedric Lalaury, atelier de présentation de la plateforme, open-pitch et table-ronde sur l’audiobook avec deux auteurs dont le livre est disponible au format audio sur Kobo by Fnac.

Plongez au cœur de l’événement et revivez en différé les moments forts grâce à ce compte-rendu.

IMG_6640

 

En ouverture du festival, Kobo by Fnac a annoncé en exclusivité le lancement de son offre audiobook sur le marché français en partenariat avec l’opérateur mobile Orange. Dès le lendemain, un espace dédié à l’audiobook était installé dans l’hôtel de Ville pour faire découvrir aux visiteurs les multiples facettes de ce mode de lecture. Les plus téméraires étaient ainsi invités à écouter un extrait du titre Police de Jo Nesbo avant d’être soumis à un interrogatoire policier devant permettre de dessiner le portrait-robot du coupable. Une expérience mémorable à laquelle s’est livré notre auteur Philippe Saimbert, pour une sorte d’interrogation de lecture, version 2.0 qu’il n’est pas près d’oublier à l’en croire :

Invité par Kobo aux Quais du Polar à Lyon, voilà que l’on me propose une expérience inédite. Joueur de nature, je me plie volontiers à ladite expérience. Je commence par m’isoler pour écouter un texte audio, un casque vissé sur les oreilles. Il s’agit d’une scène de meurtre.
Puis, aussitôt le texte terminé, je suis entraîné dans une petite pièce obscure où deux comédiens, jouant respectivement les rôles d’inspecteur et de dessinateur responsable des portraits robots vont me soumettre à un feu de questions concernant la scène du crime dont j’ai été le principal témoin. Témoin auditif, bien entendu.
D’abord anodines, les questions se font vite insistantes, voire suspicieuses. Me voilà entraîné dans une véritable « garde à vue » dont je dois chercher les éléments de réponse dans le texte audio précédemment écouté.
Mais les comédiens sont tellement justes, l’ambiance tellement électrique que je me laisse emporter par le jeu. Je ne sais pas ce que l’on attend de moi mais, tout en me nourrissant de ma lecture, j’en viens à improviser et à partir dans des affrontements verbaux parfois très tendus.
Une expérience forte. Étonnante. Parfois déstabilisante. À l’instar de ce que devrait proposer le livre audio. Un livre audio dont le marché devrait exploser dans les prochaines années, j’en suis persuadé.

SAMEDI 7 AVRIL 2018

La première journée s’est ouverte sur la masterclass consacrée à Cedric Lalaury, lauréat du concours « A la recherche des talents de demain » avec son titre Il est toujours minuit quelque part.

Camille Mofidi (Kobo Writing Life) a rappelé la genèse du concours, né de la volonté commune de Kobo Writing Life et de Préludes de créer une passerelle entre l’autoédition et l’édition traditionnelle. Elle a ensuite relaté le parcours de l’auteur, passé de l’ombre à la lumière en quelques mois seulement et dont le rêve est devenu réalité depuis la publication de son titre aux éditions Préludes. Constance Trapenard (responsable éditoriale chez Préludes et membre du jury du concours) est ensuite revenue sur les qualités et l’originalité de l’écriture de Cedric Lalaury qui ont fait de lui « le talent de demain » inscrit au catalogue 2018 des éditions Préludes.

20180407_103544

Aux côtés de Camille Mofidi et de Constance Trapenard, Cedric Lalaury s’est ainsi livré pendant près d’une heure sur son écriture, ses influences, ses projets et ses aspirations. Merci à lui pour s’être ainsi confié sur son parcours !

Retrouvez l’enregistrement de la masterclass ici.

IMG_679011Pour clore cette première journée, des sessions d’open pitch étaient ouvertes aux auteurs. Le principe ? Offrir la possibilité aux auteurs de présenter leur polar (déjà publié sur la plateforme ou en cours de finalisation) aux experts présents et de recevoir des conseils pour optimiser leur publication. L’enjeu ? Remporter une mise en avant de son titre sur le store Kobo pour le meilleur pitch parmi les auteurs participants. Cette année encore, la richesse des projets exposés et le talent des écrivains présents a confirmé que l’autoédition avait de beaux jours devant elle. Nous remercions tous les participants et les tiendrons prochainement informés du nom du gagnant de l’open-pitch.

DIMANCHE 8 AVRIL

AtelierKWL

Camille Mofidi (Kobo Writing Life) a proposé un atelier « Publiez votre livre sur Kobo et Fnac » avec le témoignage des auteurs présents, Chris Simon et Philippe Saimbert. Comment se publier sur Kobo Writing Life ? Quelles sont les astuces pour gagner en visibilité ? Comment se promouvoir au mieux ? Toutes les clés ont été données pour permettre aux auteurs désireux de se publier et de trouver ses lecteurs. Chris Simon et Philippe Saimbert ont ainsi échangé avec l’assistance à propos de leurs méthodes de promotion de leurs ouvrages, et des outils qu’ils estiment le plus efficaces en la matière.

LouLyonPour clore cet atelier, Lou Desmurs a pris la parole pour parler des initiatives mises en place par et pour les auteurs indépendants de la région lyonnaise : les mardis de l’autoédition animés par Cyril Godefroy, le Salon de l’Autoédition qui tiendra sa deuxième édition le 26 mai à Pierre-Bénite, l’association Écriture plurielle qui fédère de plus en plus d’auteurs indés en son sein, etc.

Retrouvez l’enregistrement de l’atelier ici.

La journée du dimanche s’est poursuivie avec la table-ronde « Auteurs indés : De l’ebook à l’audiobook ». Sandra Lonchamp (Kobo Writing Life) a introduit la table-ronde en dressant un panoroma du livre audio sur le marché français actuel. Agnès Panquiault, qui a œuvré pour la mise en place de l’offre audiobook (Kobo by Fnac et Orange) sur le marché français, a ensuite abordé les aspects plus « techniques » de l’audiobook tels que la production et la distribution. A leurs côtés, Chris Simon et Philippe Saimbert ont partagé les secrets de fabrication de leur livre audio avec le public. Chris Simon, dont les trois saisons de la sa série Brooklyn Paradis sont déjà disponibles en audiobook, a insisté sur l’importance de la technique dans la qualité du livre : conditions d’enregistrement, choix du narrateur/comédien, voix masculine/féminine pour la narration suivant le genre du livre, etc. Philippe Saimbert, dont le titre L’héritage de tata Lucie sortira en version audio début mai, a expliqué les contraintes de fabrication d’un livre audio et les raisons qui l’ont, de fait, incité à faire appel à Kobo pour la production et la distribution de son livre. Pour finir, notre invité surprise Cyril Godefroy (auteur et éditeur indépendant) a évoqué les étapes de transformation du livre numérique au livre audio en s’appuyant sur des exemples concrets issus de son catalogue.

20180408_143226

Retrouvez l’enregistrement de la table-ronde ici.

Kobo Writing Life remercie chaleureusement Chris Simon, Philippe Saimbert, le public et tous les membres de l’équipe Kobo France qui ont participé au succès de cet événement. Rendez-vous l’année prochaine à Lyon…

TheEnd

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 réponses »

  1. Un très beau moment de partage. Des rencontres passionnantes. Et une expérience « interactive » vraiment étonnante. De plus, je suis persuadé que le marché du livre audio va exploser dans les prochaines années. Merci à toute l’équipe Kobo.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.