De l'art de publier

Le blog : un puissant outil pour vendre plus de livres

De l'art de publier_clean version

L’article de la semaine est un billet invité de Jean-Baptiste Viet, blogueur high-tech et auteur du livre Blogbuster : Gagner de l’argent avec un blog.


Certains auteurs trouvent qu’animer un blog est trop chronophage, que le temps passé n’est pas rentabilisé, que cela ne transforme pas, ils font donc le constat que personne ne lit leurs livres en passant par leur blog.

JBViet

J’ai bien sûr une analyse totalement opposée à celle-ci. Je vends un peu plus de 1 000 livres à l’année. Les trois-quart à moins de 5 € en numérique, le quart restant à moins de 15 € en papier. Je sais à coup sûr, grâce à l’affiliation, qu’au moins un livre vendu sur dix l’a été grâce à mon blog.

Sans titre

Quand j’ai des relais sur d’autres blogs, l’effet est décuplé. On passe du « moi, mon livre c’est le meilleur » à « j’ai lu ce livre, j’ai adoré, lisez-le », ce qui déclenche plus de 50 % de mes ventes du moment.

Ranking

Camille Mofidi, responsable Europe de la plateforme Kobo Writing Life, m’offre une tribune sur le blog KoboWritingLife.fr pour que je vous parle de tout cela. Camille m’a remonté des questions très pertinentes auxquelles je vais tenter de répondre dans l’article. Je l’ai fait aussi en vidéo pour que ce soit plus vivant. Vous pouvez retrouver la vidéo à la fin de l’article.

Pourquoi c’est important d’avoir un blog d’auteur avant l’écriture ?

Mon blog me permet d’avancer plus vite dans l’écriture en testant des parties de chapitres auprès de mes lecteurs, je vois tout de suite les sujets qui drainent du trafic et des commentaires. Je développe ensuite ce qui marche dans mon livre en tenant compte des remarques des lecteurs.

Clics

Mon blog me permet également de recruter des relecteurs et des experts pour apporter plus de profondeur à mon propos et être le plus précis possible dans mes conseils.

Pourquoi c’est important d’avoir un blog d’auteur après l’écriture ?

Vos relecteurs de la première heure seront aussi vos meilleurs ambassadeurs au moment de la sortie de votre livre. Ils mettront une bonne note sur les stores, en parleront sur leur blog et le recommanderont peut-être aussi sous forme de booktube (chronique vidéo sur YouTube).

L’erreur que font beaucoup d’auteurs, c’est de construire le blog uniquement autour d’eux-mêmes ou de leurs livres, au risque de céder à l’autopromotion, sans aborder d’autres sujets. Les internautes veulent des articles qui répondent à leur question du moment… Ce n’est qu’à la fin, quand on a répondu à leur question, qu’il faut amener le livre de manière subtile. C’est comme cela que vous transformerez vos visiteurs de blog en lecteurs de livre ! Ceci est vrai surtout pour les livres pratiques ou techniques, mais se vérifie également pour la fiction. C’est en traitant de sujets qui intéressent les internautes et en leur apportant du contenu de qualité qu’on peut les fidéliser sur la durée.

SudRadio

De plus, grâce à la qualité de vos articles de blog, vous serez aussi contacté par d’autres blogueurs, sites web, émissions de TV, radio, pour parler de votre expertise… Profitez-en pour placer, encore une fois subtilement, votre livre 😉

Google

Finalement, je n’ai pas accepté cette invitation, j’ai encore trop besoin de Google pour faire connaître mes articles de blog 😉

Comment créer un blog sans connaissance technique ?

WPPour créer un blog, le mieux est d’avoir un hébergement mutualisé, un nom de domaine et d’installer WordPress dessus, la meilleure plateforme de blogging – c’est d’ailleurs ce qu’utilise le blog de Kobo. Cela vous coûtera 40 € / an. Il y a de très bons hébergeurs qui vous permettent de faire des installations en un clic sans connaissance techniques.

Pour les plus réfractaires à la technologie, il y aussi la plateforme Blogger qui n’est pas trop mal, à condition de faire quelques optimisations au niveau du code et d’ajouter un nom de domaine (10 € / an). J’explique tous les réglages dans un de mes articles de blog dédié à cette plateforme : http://blogbuster.fr/plateforme-de-blog/transformer-blogger-en-blog-pro.htm

Comment donner de la visibilité à son blog et augmenter son trafic ?

GoogleVous n’aurez jamais un gros trafic sur la page d’accueil de votre blog, mais en revanche vous pourrez cumuler plusieurs milliers de visites quotidiennes sur vos articles de blog s’ils sont bien écrits, s’ils répondent à une question qui intéresse les internautes et s’ils sont optimisés pour les moteurs de recherche et Google en particulier. Pour bien référencer son blog sur les différents moteurs de recherche, il existe un certain nombre d’outils et de techniques que je détaille dans mon livre.

Quid d’une newsletter ? Est-ce indispensable ? Facile à faire ?

Certains blogs ont la fâcheuse manie de pousser une fenêtre pop-up qui oblige l’internaute à s’abonner à leur newsletter pour recevoir gratuitement leur guide incontournable. Selon moi, c’est une grave erreur car cela rebute l’internaute qui est venu pour lire leur article et qui ne peut le faire en toute tranquillité.

C’est, bien sûr, une bonne idée de vouloir fidéliser des lecteurs de blog avec une newsletter, mais il faut le faire, encore une fois, plus subtilement. Par exemple, en fin d’article ou dans la colonne de droite de votre blog, et profitez-en aussi pour inviter vos lecteurs à vous suivre sur vos réseaux sociaux.

Img

Avec Feedburner de Google, vous pouvez très facilement transformer le flux RSS de votre blog en newsletter et le pousser par email ou sur Twitter et Facebook à chaque nouvel article publié. Je détaille la démarche sur mon blog http://blogbuster.fr/emailing/newsletter-rss.htm.

Comment incite-t-on ses lecteurs de blog à lire son livre ?

Il existe plusieurs freins naturels à l’achat d’un livre. Je les ai découvert en sondant mes lecteurs sur mon blog.

Certains lecteurs veulent absolument un livre papier, notamment chez les anciennes générations qui n’ont pas encore basculé à 100% dans le numérique. Il existe de nombreuses solutions d’impression à la demande qui font le nécessaire sans frais supplémentaire pour vous ; prévoyez donc une version papier pour cibler ce lectorat important.

Pour les millenials, dont je fais partie, il est rédhibitoire d’avoir un e-book hors de prix (à plus de 10 €), mal formaté (avez-vous déjà essayé de lire un PDF sur smartphone ?), avec des DRM et vide de contenus (moins de 100 pages pour un livre pratique, pas question).

Donc, à la fin de votre billet, parlez de votre livre qui va plus en profondeur que votre article et renvoyez vers une page de présentation qui lève tous les freins que je viens d’évoquer.

Liens

Maintenant, la preuve par l’exemple ! Si vous avez aimé cet article et que vous voulez aller plus loin, si vous n’avez pas encore de blog ou que vous voulez faire décoller le vôtre, BlogBuster est le livre qu’il vous faut. Pour 3,99 €, vous aurez 300 pages de conseils pratiques pour créer un blog, le faire connaître et gagner de l’argent avec vos articles. Sur Kobo, vous pouvez le télécharger au format ouvert EPUB sans DRM et le lire sur tous vos écrans.


Jean-Baptiste Viet gagne sa vie  grâce à Internet. La semaine, pendant les heures ouvrées, il est responsable marketing chez Orange.fr. Le soir et le week-end, depuis 2006, il édite le blog Jeanviet.info un guide Web et multimédia gratuit accessible à toute la famille. Son blog lui a permis de générer jusqu’ici plus de 200 000 euros de revenus publicitaires.

Retrouvez en vidéo les conseils de Jean-Baptiste pour créer un bon blog d’auteur :

 

5 réponses »

  1. Merci au blog de KoboWritingLife pour cette tribune ouverte sur le blogging et l’auto-édition.

    Si vous êtes auteur, blogueur ou booktubeur, n’hésitez pas à compléter mon propos avec vos propres retours d’expérience. Ça m’intéresse !

    Si vous avez des questions, réagissez dans les commentaires. Je viens de m’abonner au flux et suis donc prêt à vous répondre 😉

    J'aime

    • Merci Jean-Baptiste pour cet article que je découvre avec du retard. Je possède un blog qui m’amène quelques lecteurs. Je vais m’intéresser de très près aux systèmes d’affiliation. Avez-vous des retours quant aux Google adds et aux Facebook adds? Bien à vous.

      J'aime

      • Bonjour Philippe, Google Ads = AdWords. Et c’est plutôt Facebook Ads que Adds 😉 Ads = publicité en français. Faut-il acheter une campagne publicitaire pour faire parler de son livre telle est votre question ?

        Je ne pense pas que ce soit aussi efficace que des leviers plus organiques tels que la bouche à oreille, les avis positifs sur les stores, les chroniques sur les blogs… Et en plus, vous aurez du mal à trouver un ROI. Posez-vous la question de comment en tant qu’internaute, il vous arrive d’avoir envie d’acheter un livre découvert sur Internet. Est-ce grâce à une publicité ? N’y a-t-il pas plusieurs facteurs plus naturels ?

        Admettons que vous avez réussi à optimiser vos campagnes. Il faudra peut-être 50 clics ciblés sur Facebook ou Google achetés à 0,20 € le clic pour déclencher une vente. Pour 10 € investi, vous générez une vente qui vous rapporte entre 1,50 et 3 € de royalties, c’est la ruine assurée 😉

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s